LES STAGES

POURQUOI UNE ALIMENTATION CRUE ET VIVANTE

Nous sommes ce que nous mangeons…. Notre futur dépend de ce que nous mangerons…. L’expérience de l’alimentation vivante nous porte rapidement à la conclusion que la qualité des aliments consommées engendre la qualité de la vie L’alimentation crue est qualifiée d’alimentation vivante. Notre alimentation cuite serait-elle donc une alimentation morte? La question qui vient alors est la suivante: Comment des aliments morts sont-ils capables d’entretenir la vie?

Avoir une alimentation saine et équilibrée est une des bases de la santé, on a trop tendance à l’oublier. Pourtant, personne ne met en doute la capacité des aliments cuits à maintenir la vie. Cependant, ces mêmes aliments sont-ils capables de maintenir un état de santé convenable et de régénérer ou d’améliorer la santé?

L’alimentation vivante, crue et biologique n’est pas une mode, mais un mode de vie. Lorsqu’on comprend le fonctionnement de cette superbe machine qu’est le corps humain. La traduction au XX siècle , de l’évangile de paix des Esséniens révéla qu’elle était pratiquée il y a plus de 2000 ans par cette ancienne communauté juive, dont les membres dit-on pouvaient vivre jusqu’à 120 ans. Pour illustrer ceci, faisons une analogie avec l’automobile. Ce n’est certes pas très poétique, c’est même un peu osé dans la mesure où le corps humain est infiniment plus complexe qu’une voiture mais cela permet de faire une comparaison avec quelque chose de simple et que beaucoup d’entre vous connaissent. Supposons que vous mettiez du gasoil dans une voiture à essence. La voiture va fonctionner beaucoup moins bien, évidemment. Vous allez notamment constater que ça ne va pas du tout du côté du moteur. Le symptôme est donc « le moteur a un problème ». Pourtant, la solution n’est pas de changer de moteur mais de mettre de l’essence, donc de changer « l’alimentation de la voiture ».

Il en est de même pour l’organisme. Il est important de lui donner l’alimentation qui lui convient, équilibrée et adaptée à chacun. Il faut être à l’écoute de son corps (« le corps sait ») afin de mieux le connaître et lui apporter les aliments dont il a besoin.

Pour Pierre Valentin Marchesseau (le fondateur de la naturopathie contemporaine en France. L’homme en assassinant journellement ses aliments par le feu entretient un perpétuel attentat contre lui même. L’aliment biologique varie avec les espèces, mais il doit être toujours cru, naturel, et spécifique. Cru c’est à dire que l’aliment ne doit pas avoir subi l’agression du feu qui bouleverse la qualité des principes vitaux: – vitamines – minéraux – enzyme. Une alimentation équilibrée est de 70 à 80% crue et cuite à la vapeur douce, pochée  à 20 OU 30% . La vie est un corps en santé La santé du corps humain est étroitement dépendant de la qualité de son alimentation.

« QUE TON ALIMENT SOIT TON MEDICAMENT QUE TON MEDICAMENT SOIT TON ALIMENT » Une déclaration qui est tellement d’actualité ! Nous vous proposons de découvrir les bases de l’alimentation crue et ses bienfaits pour la santé, à base d’ingrédients frais et de saison issus d’une agriculture biologique et locale.

Déroulement des stages Cours théorique et pratique ( Martine Gustin) Démonstrations culinaire Dégustation de jus, smoothies et d’un repas par jour de stage un fascicule des recettes réalisées vous sera remis à la fin du stage.

Les jus de fruits et de légumes, les smoothies, les purées de fruits, les laits végétaux, les yaourts végétaux, les graines germées, les algues, les crackers….

Comment s’équiper présentation du matériel extracteur blender, robot, déshydrateur …

 

CRU OU EN JUS DES FRUITS & LEGUMES AU MENU 
yaourt végétal

compote crue et baies de goji

compote crue et graines de chia

compote crue et graines de chia

5 fruits et légumes par jour, ce message on le connait bien et si on l’applique c’est déjà bien!  Une enquête de santé publique anglaise recommande 7 portions/jour.

Sans devenir végétariens ni végans, on peut aller plus loin et découvrir les plaisirs du CRU et du JUS.

DES RECOMMANDATIONS SIMPLES

7 portions de fruits et légumes/jour  (patates, blé, riz ne comptent pas) permet de réduire le nombre crises cardiaques et de cancers. Voilà les conclusions de cette étude de santé publique anglaise. « Ton médicament est ton aliment » nous disait déjà Hippocrate.

Pour aller plus loin (en anglais), cliquez sur enquête de santé publique anglais (Health Survey for England 2013) http://www.hscic.gov.uk/catalogue/PUB16076

J’ai eu la chance d’assister à une des rares conférences donnée par Patrick Martini, directeur de laboatoires de Mint-e qui explique très clairement les choses :

« Tous les aliments que l’on mange produisent dans le sang et dans la lymphe (liquide extra-cellulaire)   des acides et des bases. Pour rester en bonne santé, il faut conserver cet EQUILIBRE acido- basique », ceux qui ont une piscine connaissent bien cet équilibre à conserver pour éviter les catastrophes.

– Les aliments ACIDIFIANTS  génèrent plus d’acides que de bases. Il s’agit des protéines animales (viande surtout rouge, poisson, oeufs, laitages) des céréales raffinées (pâtes pain blanc…) et  sucres raffinés (bonbon, café, sodas, plats industriels…). Leur métabolisme conduit à des acides forts comme l’acide chlorhydrique, l’acide sulfurique, l’acide phosphorique ou encore l’acide urique…

Un excès d’acide contribue à une déminéralisation,  à une inflammation générale de l’organisme et attaque les cellules comme le vinaigre dissout le calcaire…, et serait à l’origine de l’arthrose, de l’arthrite. Digestion longue mais aussi Pollution, Stress et Sédentarité sont également de gros acidifiants, et cause de vieillissement.

– Les aliments neutres n’ont aucune influence sur l’équilibre acide-base. Il s’agit par exemple des huiles végétales non frites (huile d’olive, huile de colza).

– Les aliments BASIFIANTS ou alcalinisants génèrent plus de bases que d’acides. Il s’agit essentiellement des fruits et légumes (de préférence mûrs). Les végétaux renferment beaucoup des minéraux « alcalinisants » que sont le potassium (K), le calcium (Ca), le magnésium (Mg) et le sodium (Na).

Donc on peut en abuser !! tout est une question d’équilibre… manger sainement doit devenir une priorité, mais  sans être poussé à l’extrême et tourner à l’obsession.

DETOXE et  CRUSINE au Mas LAFLEUR

Cuisiner le légume et le fruit CRU sous toutes ses formes, voilà ce que propose Martine Gustin, nathuropathe avec les stages de CRUsine.

On y  cuisine toutes sortes de fruits, de légumes, d’oléagineux, de graines germées,  on se détoxe, on  déguste la saveur révélée… Ici point de fourneau mais un extracteur de jus, un blinder, une rape, un deshydrateur…

Les stages se déroulent en Provence au Mas Lafleur chez un couple charmant, Pascal et Aurélie Lafleur, au coeur de la crau de Chateaurenard, à 15 min d’Avignon TGV.

Pascal Lafleur ancien champion du monde de kick-boxing est venu s’installer dans le Sud à la naissance de leur fille ouvrir 4 chambres d’hotes dans une atmosphère intime et zen.

Une rencontre étonnante et riche dans ce petit village de provence !

Pascal s’occupe de vous « détoxiner » dans le massif des Alpilles qui sont à 2 pas.

Et c’est la tête pleine de recettes incroyables que vous répartez : brownie, « pizza » végétale, tarte au citron cru, de soupes tièdes délicieuse !!

A vous maintenant d’étonner votre famille et vos amis

STAGE DE « Cuisine Santé » pour des journalistes de le région Paca

08.10.2015

Nous avons organisé un stage de Cuisine Santé sur 2 jours, adressé à des journalistes de

notre région.

Ces 2 journées nous ont permis de faire connaître le Mas Lafleur en les recevant comme nous le faisons avec nos clients et de les faire participer au stage de Crusine proposée par Martine Gustin, Naturopathe – Nutrithérapeute.

Nous avions au programme :
– un atelier culinaire de Cuisine Santé : préparation de jus, smoothies, graines germées, yaourt d’oléagineux, crackers…
– un cours théorique : Qu’est-ce que la naturopathie ? Quels sont les bienfaits d’une
  alimentation crue et vivante ?
– un atelier culinaire «Je me fais plaisir, comment confectionner des desserts crus»


Pascal a proposé :
– une conférence sur la « Gestion du stress et la relation positive avec soi »,
– une balade à vélo
– une marche d’oxygénation dans les Alpilles

 Tout au long de l’année, le Mas Lafleur propose des stages dédiés à l’apprentissage de

la « crusine » : cuisine crue et vivante. La naturopathe nutrithérapeute Martine Gustin propose de s’initier à ce mode de vie, par des cours théoriques et des stages pratiques.

En complément, Pascal Lafleur anime des ateliers thématiques sur la gestion du stress

et la relation positive avec soi.

Mon séjour au Mas Lafleur :
Ayant eu l’immense plaisir de participer à un stage jeudi dernier, j’en reviens enrichie et détendue. Dès notre arrivée, le ton est donné : nous allons être chouchoutés. C’est à bras ouverts que Pascal nous a accueillis et fait visiter les lieux. 

Une fois installés, nous voilà vêtus de tabliers pour cuisiner notre repas !

La digestion fut facilitée par une balade à vélo direction le château médiévale du village. De retour au Mas, petit cours théorique sur la cruisine, suivie d’un festin. Pascal nous a alors fait une initiation à la gestion du stress et la relation positive avec soi.

Après une bonne nuit de sommeil dans la confortable chambre nous voilà en route pour une petite balade dans les Alpilles. Après s’en être mis plein les yeux, retour au Mas pour un petit déjeuner cru . Après le repas, place à la discussion. Petit tour de table pour faire le bilan de ce séjour très apprécié par l’ensemble des participants.

Si vous souhaitez vous initier un nouveau mode de vie et vivre des expériences enrichissante, ce séjour est fait pour vous …

Laisser un commentaire