THÉRAPIE PAR LES SANGSUES

IMG_1417

L’HIRUDOTHÉRAPIE

IMG_1416

POURQUOI JE SUIS UNE INCONDITIONNELLE DE LA THÉRAPIE PAR LES SANGSUES!!!

LES TRAITEMENTS PAR LES SANGSUES MÉDICINALES connaissent depuis plusieurs années une renaissance inattendue, venant des États-Unis. Les sangsues y sont utilisées pour combattre la stase veineuse lors de réimplantations d’organes ( doigt, oreille, greffes de peau)

En médecine traditionnelle, la méthode est toujours utilisée dans les pays de langue allemande, en Russie, en Turquie ainsi qu’aux Indes, non seulement dans les stases veineuses des varices, mais davantage encore dans les arthroses, les tendinites,les syndromes vertébraux douloureux, les hématomes, les furoncles, les attaques cérébrales, les infarctus etc..

En France, les sangsues étaient très en vogue au début du  XIXe siècle. C’est le célèbre Broussais qui pratiqua la méthode à outrance (jusqu’à 100 sangsues par patient). L’exagération dans la thérapie, la disparition des sangsues dans leur milieu naturel en Europe occidentale et l’apparition de la microbiologie ont conduit à l’abandon de la méthode à la fin de ce même siècle. Pourtant, le comble, c’est que Louis Pasteur, lui-même victime d’une attaque cérébrale à l’âge de 64 ans, fut sauvé par l’application de 16 sangsues.

Avec la renaissance des thérapies de dépuration qui ont pour but, d’une part, d’augmenter l’excrétion naturelle des émonctoires et d’autre part, de purifier le sang par des méthodes plus radicales, il est évident que la thérapie par les sangsues y trouve sa place; dans ce contexte, elle est bien plus efficace que les saignées et les ventouses scarifiées.

L’intérêt majeur de cette thérapie, c’est qu’elle permet non seulement l’évacuation sanguine en cas de pléthore locale ou généralisée, mais aussi l’injection de la salive de sangsue, qui est encore plus bénéfique. On reconnaît que les composants de la salive ont une activité anticoagulante (HIRUDINE), anti-inflammatoire, anesthésiante, antidouleur et vraisemblablement antibiotique.

Les sangsues vendues dans les pays francophones, anglophones et la Russie sont issues d’élevages, ces sangsues sont entièrement élevées en aquarium et ont une traçabilité fiable de la naissance jusqu’à l’utilisation.

Numériser 4

BIOCHIMIE ET EFFET DE LA SALIVE

À lui seul, l’effet saignée est déjà très intéressant, mais ce n’est en fait qu’un effet tout à fait secondaire en comparaison aux bienfaits de la salive que la sangsue injecte dans le corps de son hôte pendant son repas.

ANESTHÉSIE LOCALE

Après la morsure qui irrite légèrement comme une piqûre d’ortie, le premier constituant de la salive en action est probablement un produit anesthésiant localement, encore inconnu, qui fait disparaître toute douleur en 2 à 5 minutes.

VASODILATATION PAR UNE SUBSTANCE HISTAMIQUE

Il se produit ensuite une vasodilatation des vaisseaux par l’action d’une substance histaminique, ce qui permet une mobilisation très rapide du sang local. C’est également cette substance qui peut créer des réactions allergiques plus ou moins étendues sous forme d’un oedème rougeâtre local, comme après une piqûre de guêpe. Dans un tel cas , des compresses d’eau froide, un antihistaminique oral et une crème calmante homéopathique ou phytopharmaceutique suffisent largement pour tout faire rentrer dans l’ordre rapidement.

 DIFFUSION DES SUBSTANCES DE LA SALIVE PAR L’HYALURODINASE

La hyalurodinase a pour fonction de dissoudre l’acide hyaluronique du tissus interstitiel et de permettre la diffusion des autres substances de la salive, en particulier les substances anticoagulantes et antiphlogistiques.

Laisser un commentaire